• Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »Le Mercantour... une histoire « d'eau » Haute Tinée

     

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Les Lacs de Morgon (de 2427 à 2480 m)

    Vallon de la Cabane

    A quelques encablures du Col des Fourches 2261m, (non loin du Col de la Bonette), dans un vallon sauvage et tranquille... Balisage... néant ! Seule subsiste une sente cairnée. 

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Le Lac de Vens 2380 m

    Au pied du Refuge du même nom. Un beau et grand lac... Réalisé au cours d'un bel itinéraire. Lors de l' étape : Ferrière (Italie)/ Refuge de Vens [+825 m / -350 m]. Une belle entrée en matière, la suite de notre escapade en Haute Tinée s'annonçait des plus belle". Nous sommes arrivées par le Collet de Tortisse, la vue est des plus sympa...

    Depuis Vens l'accès à ce beau lac demande un peu plus d'effort : 1150 m de dénivelé positif tout de même ! Mais la balade vaut le détour. Autre moyen de « monter là haut » : le Circuit de Tortisse - 950 m d+/ 6 h 30 au départ du Pra.

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »
    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Lac des Babarottes 2413 m

    Lac glaciaire

    Un peu plus discret que les lacs de Vens, le Lac des Babarottes vaut lui aussi une petite visite. On y passe d'ailleurs lorsque l'on emprunte le «fameux » et très beau Chemin de l’énergie. Une jolie découverte lors de l'étape n°2 de notre escapade en Haute Tinée ; que du beau sur ce tour !

     

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Lac de Rabuons 2500 m

    Lac glaciaire

    Plus grand lac des Alpes-Maritimes ! Quel beau et "grand" lac... Une vrai ode a la "sieste" et a la paresse - décidément le Mercantour est plein de surprise ... Pour y arriver nous avons longuement marché, près de 8 km sur un sentier plein de curiosités - lui aussi - ce chemin c'est : le chemin de l’énergie... Une belle balade depuis le refuge de Vens... On peut aussi partir de Saint Étienne de Tinée, il faut alors compter 4 h et +1380m/-1380m. Le lac de Rabuons mérite bien "un petit effort"... lui aussi ! Au pied du lac, il y a le refuge de Rabuons, un très "joli" camp de base pour sillonner le secteur, car il y a de quoi faire et de quoi voir ! Le Ténibre (3031m), Roche Rousse (2994m), Grand Cimon du Rabuons (2994m), Pas d’Ischiator (2860 m) une fois celui-ci franchi c'est l'Italie ! Le Mercantour... une histoire « d'eau » Attention toutefois une bonne connaissance du milieu, un pied sûr sont nécessaire. En début de saison ou en présence de neige du matériel tel que piolet/crampons peuvent-être utile.

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »
    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Lac de la Montagnette 2 755 m

    Lac glaciaire

    On y accède depuis le beau lac de Rabuons, il se situe juste au-dessus du lac Chaffour. C'est aussi par là... que l'on passe pour faire l’ascension du Mont Ténibre 3031 m, point culminant de la Haute Tinée ! Lacs et sommet réalisé lors d'une escapade de 5 jours en Haute Tinée en 2012

     

     

    Le Mercantour... une histoire « d'eau » 

    Les Lacs de Ténibre   

    Photo prise depuis le Mont Ténibre 3031 m... Un beau sommet avec une belle vue. Pour rejoindre les lacs nous avions opté pour une descente tout "en bloc" depuis le sommet. Nous sommes ici, a l'opposé du sommet, la descente doit être abordée avec prudence, le secteur est raide et étroit. Ici nous sommes totalement hors sentier. Le Mercantour... une histoire « d'eau » Attention toutefois une bonne connaissance du milieu, un pied sûr sont nécessaire ainsi qu’une une bonne connaissance en orientation... L'ascension et la traversée du Mont Ténibre font parti de notre tour en Haute-Tinée (2012) : "Itinérance en Haute Tinée..."

    Il s'agit ici d'une étape de la Trans’Alpes : Étape 32  Refuge de Vens – Refuge de Rabuons : par le Pas de Vens, la Brèche Borgonio, le Mont Ténibre, le Pas de Rabuons et les Lacs du Cimon. Éditions du Mont Rouch. Guides de randonnée Trans Pyr' et Trans'Alpes

    Quelques pistes, sur : randonnée-mercantour Traversée : Vens – Mont Tenibre – Rabuons (dans "l'autre" sens !)

    Altitude rando : Mont Ténibre (3031m) par le refuge de Rabuons (itinérance sur 2 jours)

    Les Lacs de Terre Rouge 2 452 m

    Lac glacière

    Accès plutôt facile, même si il faut fournir un bel effort. Après quelques beaux lacets, le lac se dévoile. Pour mieux le voir, il suffit de « grimper » sur le « bon » sentier qui même à la Bassa del Druos 2628 m. Ce fût ici, la première étape d'une très belle traversée : « D'Isola 2000 à (presque) TENDE... ».

     

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

      Le Mercantour... une histoire « d'eau » Carte IGN : 3639 OT Haute Tinée 1 – Auron


    Le Mercantour... une histoire « d'eau » Vallée du Boréon - Haute Vésubie

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Les Lacs Jumeaux ou Lac Bessons 2541 m

    Pour être « vu », il faut faire un bel effort ! Après une belle traversée – tout en « bloc » -, avec jeu de « piste », et quelques mains posées sur le rocher ... Les lacs se dévoilent, une pure merveille de la nature. Une curiosité qui se mérite. Une découverte « volontaire », lors de la traversée en 2016 : « D'Isola 2000 à (presque) TENDE... ». En Venant de l'Argentera voisin, nous avons « décoché » au passage le petit Lac De Baissette 2654 m ... Pour les lacs jumeaux ont peu y accéder depuis le Boréon, attention toutefois la balade n'est pas aisée... Pour une explication de "texte", un "petit" topo accompagne d'une vidéo ... ici : Les lacs bessons et son circuit

     

    Lac De Baissette 2654 m

    Vallon de Baissette

    Perdu dans un « milieu » presque « hostile »... - quasiment à sec cet été 2016 – aucun « chemin » pour y accéder, que du « cairn », et encore il faut un peu les chercher ! Ici nous sommes totalement hors sentier - et hors des sentiers battus - Le Mercantour... une histoire « d'eau »  Attention toutefois une bonne connaissance du milieu, un pied sûr sont nécessaire ainsi qu’une une bonne connaissance en orientation...  Le Mercantour... une histoire « d'eau »  Infos complémentaires

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »
    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Le Lac de Trécolpas 2150 m

    Facile d'accès ! Au détour d'un sentier, après quelques lacets depuis le très joli Refuge de la Cougourde – Réalisé lors d'une belle traversée [D'sola 2000 à (presque) Tende] – Le lac est niché dans un bel écrin de verdure, où les chamois ont élu « domicile »... Depuis ce joli coin de nature il est possible de poursuivre, plus loin et plus haut vers le Pas des Ladres 2448 m ; on peut en fournissant "encore" quelques efforts continuer vers La Cime de l’Agnellière 2700 m, un magnifique belvédère.  A noter que le Pas des Ladres se situe sur le GR 52 ®...

    Le Pas des Ladres franchi, nous voici en dans le vallon de la Madone de Fenestre

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Lac de Fenestre 2266 m

    Vallon de la Madone de Fenestre

    Ici le chamois est peu farouche, il s’accommode semble-t-il de ses nombreux visiteurs. Il faut dire que le lac est a la porté du plus grand nombre. Le sentier est facile et la "grimpette" plutôt courte depuis le Chalet Refuge de la Madone. Un joli lac - toujours d'origine glacière - qui se prête bien a la sieste... !

    Pour étendre la vue, il suffit de poursuivre vers le col du même nom

     Une fois le col franchi, c'est l'Italie, le Val Gesso. C'est aussi le Parco naturale Alpi Marittime jumelé avec le Mercantour depuis 1987. Un massif magnifique qui donne, lui aussi, à voir !

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Baisse des Cinq Lacs 2335 m

    Une très jolie découverte en 2007 lors d'un joli tour de 3 jours : Le Tour du Mont Clapier. Pour y arriver nous sommes passés par le beau vallon de la Gordolasque. On peut y venir depuis le Chalet Refuge de la Madone de Fenestre, c'est plus "court", et le dénivelé et moindre : +530 m / -530 m ; contre 830 m en partant de Saint Grat  1550 m

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

     Vallée de la Gordolasque

     

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Le lac de la Fous 2232 m

    Situé au pied du refuge de Nice... Ici ce n'est pas un lac glacière, mais un lac de barrage. C'est une retenue artificielle créée et exploitée par EDF. On peut y observer quelques bouquetins "acrobates"... qui se jouent du vide !

    Ici de nombreuses possibilité de balades s'offrent aux marcheurs,  des plus simples ou plus difficiles : lac Niré - à "quelques" pas du Refuge, le Pas de Pagari et sa Cime, le Mont Clapier...

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Les Lacs du Mont Clapier 2629 m

    – et plus si affinité...

    Vallon de Pagari

    Accès presque facile depuis le refuge de Nice, cependant il faut fournir un bel effort depuis la Vallée de la Gordolasque ! Mais le sentier est de toutes beautés... Ici aussi on croise "plein" de "bêtes" a cornes : chamois & bouquetins A la troisième « visite », nous sommes « montées » à travers un dédale de chaos rocheux – plus instables les uns que les autres ; dans des pentes parfois raides, ou les mains sont les bienvenues pour s'équilibrer, & pour passer un ressaut rocheux (cotation max. II) – au « Clapier »... Le Mont Clapier et ses 3045 m [Attention toutefois une bonne connaissance du milieu, un pied sûr sont nécessaire. En début de saison ou en présence de neige du matériel tel que piolet/crampons peuvent-être utile] :  la vue porte loin, ce jour là c'était « grand beau », la Corse était à porter – si, si... - de nos yeux « ébahis », de l'autre côté les Alpes et ses mythiques sommets.

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Le Mercantour... une histoire « d'eau » Carte : IGN n°3741 OT "Vallée de la Vésubie"


    Haute-Roya

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Lac de l'Agnel 2421 m

     Pour y accéder le plus simple c'est "Castérino" (Tende) [+720 m pour environ 6 h) Quand c'est un peu plus "compliqué", c'est bien sympa... aussi. C'est lors de mon Tour du Mont Clapier, que j'ai découvert ce "joyau", planté dans un décors totalement minéral. Les habitants du secteurs : chamois et bouquetins. Pour y accéder donc, j'ai emprunter des chemins de travers... en suivant un itinéraire hors des sentiers battus, et hors sentier. Avec parfois quelques traces de peinture rouge comme "fils" conducteur, et quelques cairns. Partie du refuge de Valmasque, je suis remontée, en direction du Lac Noir puis ensuite, en direction du collet de la Charnassière 2727 m, au passage on peu admirer : le lac Gelé, le lac de la Lusière... Un circuit qui nécessite une bonne connaissance du milieu, un pied sûr - passages de pierriers - ainsi qu’une une bonne connaissance en orientation... l'itinéraire est non balisé mais de toute beauté !

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »
    Le Mercantour... une histoire « d'eau » Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Le Mercantour... une histoire « d'eau » Carte : “Vallée de la Roya” TOP 25 n° 3841 OT


    Vallée de la Valmasque

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »

    Lac du Basto 2380 m

    Vallée de la Valmasque

    Pour accéder à ce joli "joyau" de la nature je suis passée par la Baisse du Basto - point de passage délicat, qui sépare deux vallées : celle de la Gordolasque et celle de la Valmasque... Deux belles vallées du très beau parc du Mercantour...

    Il y a plus "simple" et plus court, pour venir jusque là : Castérino 1719 m (Tende) ; ou encore "plus long" depuis la très belle vallée des merveilles par la Baisse de Valmasque 2552 m

    Le lac du Basto, est le premier d'une série - ou le dernier selon d'où l'on vient ! - Il est suivi de près par le lac Noir, puis le lac Vert, au pied duquel se trouve le très joli refuge de Valmasque 2233 m

    Le Mercantour... une histoire « d'eau »


     

     

    « Balades en Luberon...Parco naturale Alpi Marittime, l'altro versante... »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :